Dimanche 3 juillet 2022

11h30 Orangerie

Jazz for kids

“Quand les comptines deviennent des standards”

Avec 
Manu Hermia, saxophone et flûtes
François Garny, contrebasse
Pascal Mohy, piano
 

Manu Hermia et ses deux compagnons de route, tous trois musiciens de jazz confirmés et reconnus, s’adressent aux enfants et à tous ceux qui ont envie d’aimer le jazz. Ils ont pris le parti d’improviser à partir du seul répertoire de « standards » que les enfants connaissent tous : les comptines. Ils explorent ces trésors et en font leur terrain de jeu, tout en veillant à respecter les mélodies et à stimuler les oreilles, petites et grandes.

Une douce folie, au sein d’une poétique musicale qui libère l’esprit et cultive l’âme des plus petits. Un jazz généreux et plein de bonnes énergies pour faire comprendre, et surtout goûter, aux enfants - mais aussi aux plus grands - comment le jazz transforme, par l’improvisation, une simple mélodie en petit bijou musical.

Un spectacle à voir en famille.
 

14h30 Petit Théâtre

Les jardins d'Ispahan

« Inspirations de femme »

 Par

L'ENSEMBLE KHEOPS
Aldo Baerten flûte
Hélène Desaint alto
Sophie Hallynck harpe

Composée en 1980, après que la harpiste Irma Kotkina lui ait suggéré d'écrire une oeuvre pour flûte, alto et harpe à l'exemple de ce que Debussy avait fait avec sa Sonate, "Garten von Freuden und Traurigkeiten", de la compositrice Sofia Gubaidulina, est une sorte d'interrogation philoposophique (Wann is es wirklich aus ? Was ist das wahre Ende ?) inspirée par Iv Oganov et à travers lui par Omar Khayyam, grand poète persan du 13ème siècle.

C'est précisément dans un long poème d'Oganov sur Khayyam que Gubaidulina a trouvé des évocations des jardins d'Ispahan avec des expressions comme "le chant sonore du jardin", "la révélation de la rose", "une fleur soumise à l'épreuve de la douleur". À l'image des fleurs associées aux joies et aux peines, à la vie et à la mort, la musique se partage entre les arpèges majeurs heureux et les glissandi, les secondes mineures et les trilles inquiets de la flûte. 

Programme :
Claude DEBUSSY  Sonate pour flûte, alto et harpe | Beau soir (alto et harpe​​​​​​)​ | Syrinx (flûte solo)
Jules MASSENET  Méditation de Thaïs (alto et harpe​​​​​​)​

Camille SAINT-SAËNS  Une flûte invisible (flûte, alto et harpe​​​​​​)​
Sofia GUBAIDULINA Garten von Freude und Traurigkeit (flûte, alto et harpe​​​​​​)​

16h30 Orangerie

Place à la jeunesse !

Duo Xilema & Quintette EtCaetera

Duo Xilema  

piano à 4 mains

&

Quintette EtCaetera  

quintette à vents flûte, clarinette, basson, cor & hautbois

Quelques-unes des plus belles pages de Brahms, Ravel, Ibert, sous les doigts de deux ensembles pétillants parmi les plus prometteurs de leur génération. 

Programme :
J. BRAHMS 16 Valses op.39
M. RAVEL Rhapsodie espagnole

par le duo Xilema

***
J. JONGEN Deux pièces op.98
P. HINDEMITH Kleine Kammermusik op.24 n°2
J. IBERT Trois pièces brèves

par le quintette à vents EtCaetera

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

« Tous les musiciens sont au diapason pour porter la pièce aux sommets de la musique et de l’intensité. » (PJ Tribot, Resmusica)

Fondé par trois musiciens belges reconnus sur la scène internationale - Marie Hallynck, violoncelliste, Ronald Van Spaendonck, clarinettiste, et Muhiddin Dürrüoglu, pianiste et compositeur - Kheops a vu le jour en 2006. Avec la harpiste Sophie Hallynck, ils forment désormais le « carré de base » de cet ensemble à géométrie variable.

L’ensemble s’est rapidement hissé parmi les ensembles incontournables de la scène musicale et se produit dans des salles comme Bozar, le Théâtre de la Ville à Paris, Flagey, le Sureyya Operasi d’Istanbul, le Beethovenfest, la Philharmonie du Luxembourg, la Filature à Mulhouse, la Salle Philharmonique de Liège, ainsi qu’en Chine, en Italie, au Royaume-Uni, au Festival des Forêts, au Festival de Wallonie, au Festival van Vlaanderen pour ne citer qu’eux.

Le répertoire de Kheops est vaste, allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui

et les musiciens de l’ensemble collaborent également régulièrement avec des artistes de différents horizons pour la création de spectacles originaux (The Blue Path avec Steve Houben, Mr Croche, antidilettante avec Patrick Leterme, des spectacles jeune public avec Bruno Coppens...).

Ses enregistrements discographiques ont été unanimement salués par la presse spécialisée.

L’ensemble Kheops bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

site officiel
Jazz for kids.jpeg

Jazz for kids

Jazz for kids.jpeg

Jazz for kids

Jazz for kids

Trois jazzmen s’adressent aux enfants et à tous ceux qui ont envie d’aimer le jazz. Ils ont pris le parti d’improviser à partir du seul répertoire de « standards » que les enfants connaissent tous : les comptines. Ils explorent ces trésors et en font leur terrain de jeu, tout en veillant à respecter les mélodies et à stimuler les oreilles, petites et grandes.

Manu Hermia et ses deux compagnons de route musicale, trois musiciens confirmés et reconnus, nous plongent au cœur des comptines et nous aident à en saisir deux dimensions bien distinctes : mélodie et harmonie par le jeu d’expérimentations sonores délicates et savoureuses. On découvre une musique aux possibilités foisonnantes qui sert un territoire cher à l’enfance : celui des personnages qui peuplent les nuits et les forêts.

Une douce folie, au sein d’une poétique musicale qui libère l’esprit et cultive l’âme des plus petits. Un jazz généreux et plein de bonnes énergies pour faire comprendre, et surtout goûter, aux enfants - mais aussi aux plus grands - comment le jazz transforme, par l’improvisation, une simple mélodie en petit bijou musical.

Manuel Hermia
Alto sax

Sam Gertsmans
Double bass

Pascal Mohy
Piano

image1.jpeg

Quintette EtCaetera

Quintette à vents

image1.jpeg

Quintette EtCaetera

Quintette à vents

EtCaetera : un quintette aux multiples facettes

Emergeant de l’esprit ambitieux de cinq jeunes étudiants mordus de quintette à vent, l’aventure du quintette Etcaetera prend rapidement de l’ampleur, concrétisée par leur victoire lors de l’édition 2021 du concours « Génération classique » organisé par la Fédération Wallonie Bruxelles.

Depuis leur début, les comparses prennent un malin plaisir à faire feu de tout bois et se démarquent par un son de groupe coloré reflétant l’alchimie de leurs personnalités.

Car, si rien dans leurs parcours, personnalités et cultures respectifs ne les prédestinait à jouer ensemble, le destin les a réunis au Conservatoire Royal de Bruxelles. A leur détermination s’est ajoutée leur affection pour la Belgique, qui sont les piliers de leur identité.

L’ensemble se sert de tous ces aspects pour sortir des sentiers battus et proposer des programmes variés et originaux. Il emmène son public à la découverte d’œuvres classiques et contemporaines en faisant quelques incursions du côté de la musique populaire tout en restant fidèle à ses principes de promotion du répertoire belge.

La notion de partage est très chère aux yeux du Quintette EtCaetera qui s’efforce de sensibiliser un public jeune. Il participe dans ce cadre aux tournées des « Jeunesses Musicales » de Belgique afin de faire découvrir aux petits et grands enfants le quintette à vent de manière ludique et pédagogique.

Afin de toucher une audience la plus large possible, l’ensemble est invité à se produire en Belgique, en France ou aux Pays Bas dans des lieux variés voire insolites, allant des salles de concerts prestigieuses, aux musées, jusqu’aux allées de jardins bucoliques.

Le Quintette EtCaetera est soutenu par l’association « Chamber Music for Europe » ainsi que par les Festivals de Wallonie.

image0.jpeg

Duo Xilema

Piano à 4 mains

image0.jpeg

Duo Xilema

Piano à 4 mains

Duo Xilema

Le duo Xilema est un duo quatre mains formé en 2019 par les pianistes Silvia Cernea et Nazanin Yalda. L’une étant originaire de Roumanie, l’autre d’Iran, ces deux musiciennes se sont rencontrées à Bruxelles. 

Dans cette pratique du duo qui exige une approche singulière et intime du même instrument, elles allient leurs visions musicales complémentaires à leur sensibilité et à leur recherche des couleurs au service d’un répertoire qui travers une grande variété de styles, allant du romantisme à la musique française, et en passant par l’époque classique jusqu'aux compositions de notre temps. 

A ce jour, elles poursuivent leur enrichissement musical réalisant le Master Spécialisé en Musique de Chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Muhiddin Dürrüoglu et Gabriel Teclu. 

Le duo Xilema a participé au festival les Nocturnes du Conservatoire de Bruxelles, “Premières Scènes“ du festival Musiq3 de Bruxelles, a travaillé avec le compositeur Anthony Girard pour une exécution de sa pièce Sonatine N°2 lors d’une de ses master class, et à joué au festival Le Vent Sur L’Arbre en France. 

https://youtube.com/channel/UC-MfkEinzpWxMMRINRtlxfA

photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

Aldo Baerten est flûte-solo à l'Antwerp Symphony Orchestra dirigé par Elin Cham, Edo de Waart et Philippe Herreweghe.

En 2013, il fut Professeur au Conservatoire (Université) de Sydney (Australie).

En 2015/16, il enseigne à la Musikhochschule Münster (Allemagne) et à partir de 2016, à la Musikhochschule für Musik, Theater und Medien Hannover (D).
A partir d’avril 2018, il enseigne à la Musikhochschule Köln/Aachen.
Il est professeur au Conservatoire Royal (Haute Ecole de la Musique) à Anvers, au Conservatoire (Hogeschool der Kunsten) à Utrecht, et donne des masterclasses sur 4 continents, entre autres à la Royal Academy de Londres.

Il a été invité au Swedish Chamber Orchestra, Chamber Orchestra of Europe, Mahler Chamber Orchestra, Arctic Philharmonic, European Union Opera (G.Roshdentvensky) et l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam.

Son Académie d'été, l'International Flutes Seminar Bruges, accueille des étudiants des 4 coins du monde. www.ifsb.be

Pendant ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles, auprès du Prof. Peter-Lukas Graf (Conservatoire de Bâle) où il obtient le Diplôme de Soliste, et avec Philippe Boucly (R.Strauss- Konservatorium München), il remporte des Prix aux concours Maria Canals (Barcelone), Vienne, Axion Classics, Jeunes Talents, Quantz et National d’Instruments.

Il a également reçu les Prix Alex de Vries, SABAM, Pelemans et Caecilia (Prix de la Presse musicale belge).

Il a joué en tant que soliste avec des orchestres prestigieux tels que le Südwestdeutsches Kammerorchester, RSO Basel, Orchestre National de Belgique, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre Royal Philharmonique des Flandres, Kansas City Symphony, Samai Sinfonietta... sous la direction de D. Stern, V. Czarniecki, P. Rundel, G. Octors, Z. Nagy, T. Yuasa, S. Byess, E. Aadland, S.Mäkkilä, R.Wilson...

Aldo Baerten est régulièrement invité lors de festivals en Europe, au Mexique, en Russie et aux Etats Unis, en compagnie de J.van Dam, Martin Helmchen, Severin Von Eckardstein, F. Orval, W. Boeykens, J.Cl. Vanden Eynden, M. Lethiec, Storioni Trio, Martin Spangenberg, Hervé Joulain, Niek de Groot, Michel Strauss, Alexei Ogrintchouk, Kandinsky-trio, Jana Bouskova, Anneleen Lenaerts, Dietrich Henschel, Matthias Buchholz, Jef Neve.....

Il a enregistré pour les labels Pentatone, Cypres, Phaedra, ECM, Royale Belge et Beriato.
Son enregistrement des Variations Trockne Blumen de F. Schubert avec le pianiste allemand Martin Helmchen fût nominé pour le prix du meilleur enregistrement de l 'année par le BBC Music Magazine en 2010.

De 1989 à 93, il était Flûte-Solo de l’Orchestre de l’Union Européenne, où il a joué sous la direction de Cl. Abbado, B. Haitink, V. Ashkenazy, V. Neumann, J. Conlon et J. Tate.
Il fut également choisi en tant que Flûte-Solo de l’Orchestre du Festival Schleswig Holstein (Sir G.Solti) et de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales.

Il a été Flûte-Solo à l’Orchestre de Chambre de Belgique, ainsi qu’ au MDR Sinfonieorchester Leipzig.

Il fait régulièrement partie du jury des Concours Axion Classics, Lyons, Flutonicon International Flute Competition, NFA Young Concert Artists, Biwako Japan et Yamaha-Music Foundation. Plusieurs de ses anciens élèves occupent des postes au sein d’orchestres et de conservatoires en Belgique ainsi qu’à l’étranger.

site officiel
Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Nouvelle voix de l’alto français, Hélène Desaint vit la musique dans la rencontre et le partage, avec tout ce qu’ils portent en eux d’exigence et de satisfaction. Autant d’expériences riches en apprentissages et en exploration de soi et de l’instrument – un Giuseppe Sgarbi de 1882 prêté par un mécène allemand –, dans lesquelles la jeune altiste rayonne.

Inspirée par le dialogue avec interprètes et compositeurs, Hélène Desaint se trouve naturellement portée vers la musique de chambre et le répertoire contemporain – deux chemins qu’elle s’est frayés dès ses années de formation. Après des débuts à Paris puis à Gennevilliers, elle entre au CNSMD de Lyon, où elle s’inscrit dans de nombreux projets et collaborations autour de la musique d’aujourd’hui. La suite de son parcours – la Musikhochschule de Lübeck puis la Haute École de musique de Genève, où elle obtient un master de soliste en 2011 – est fortement marquée par l’enseignement de Miguel Da Silva. La résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, qu’elle clôt par l’enregistrement d’un disque Schumann/Kurtág à paraître en 2018 (Fuga libera), lui a offert, toujours sous la houlette de son maître, de nouvelles et fructueuses rencontres musicales.

Hélène Desaint participe à de nombreux programmes accueillis par les festivals de l’Orangerie de Sceaux, de Saintes, de Flagey, de Savonlinna, de La Roque d’Anthéron, Musikfest Goslar, Musiques démesurées, Musique à l’Empéri, Musica, Grame ou Présence, où elle se produit avec, entre autres, Augustin Dumay, Louis Lortie, Gary Hoffman.

Elle est aussi membre depuis trois ans de l’Ensemble 2e2m, au sein duquel elle s’attache à défendre le répertoire moderne et contemporain. Elle crée notamment, dans le cadre du festival Présence 2008, les Trois Strophes pour Patrice Lumumba de Bernard Cavanna pour alto solo et ensemble, qui lui sont dédiées et donnent lieu à un disque æon. Cette année 2018 verra la parution d’un film d’Alain Fleischer d’un quatuor de Reich, sélectionné en compétition officielle au Festival du film sur l’art de Montréal.

Depuis la saison 2011-2012, l’Orchestre de chambre d’Auvergne lui confie le poste d’alto solo. Elle s’est récemment produite en soliste avec Ars Nova à la Philharmonie de Paris et avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne.

Hélène Desaint a été distinguée dans la Génération Spedidam 2015, et a bénéficié de la reconnaissance et du soutien de Mécénat Musical Société Générale (2009) et de l’Adami (2010).

site officiel
Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Formée par Francette Bartholomée au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, Sophie Hallynck se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris dans la classe de Marie-Claire Jamet. Sophie Hallynck est lauréate des Concours internationaux de Spotorno en Italie et « Arpista Ludovico » de Madrid, lauréate de la Fondation Belge de la Vocation et est également récompensée par l’obtention du prix « Pelemans » pour sa contribution à la diffusion du répertoire musical Belge.

A l’âge de 21 ans elle obtient le poste de harpiste solo de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège) fonction qu’elle quittera quelques années plus tard pour se consacrer à ses activités de concertiste et de pédagogue. Elle devient alors professeur au Koninklijk Vlaams Conservatorium (conservatoire supérieur) d’Anvers (poste qu’elle quitte en 2017) et à l’IMEP (institut supérieur de musique et de pédagogie) à Namur où elle enseigne actuellement la harpe et la musique de chambre aux futurs professionnels.

Sophie Hallynck est invitée à se produire comme soliste avec de nombreux orchestres : Collegium Brugense, Prima la Musica, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre de chambre de St. Petersbourg, het Vlaams Symfonisch Orkest, Jeune Philharmonie, Opéra Royal de Wallonie, I Fiamminghi, De Filharmonie, l’Orchestre philarmonique de Liège, La petite bande, Kiev chamber orchestra, l’orchestre de la chapelle musicale de Tournai, le Kiev Philharmonic Chamber Orchestra dans les concertos de Mozart, Haëndel, Rota, Rodrigo, Debussy, Jongen, Gossec, Craens, Janssen, Constant, Lutoslawski, Frank Martin...

Sophie Hallynck est présidente de l’Association « la harpe mosane » et du concours international de harpe Félix Godefroid.

site officiel

Prochaines dates


ÉTÉ 3 juillet 2022
AUTOMNE 9 octobre 2022
HIVER 18 décembre 2022
 

Production : asbl music'Arte

avec le soutien de