Dimanche 9 octobre 2022

Pour célébrer les couleurs de l’automne, l’Ensemble Kheops a invité l’Ensemble Clematis, internationalement réputé pour ses interprétations de musique baroque.  Vous entendrez ce dernier dans un magnifique programme de musique anglaise baptisé « 3 violins for 3 kings » tandis que les musiciens de l'ensemble Kheops vous embarqueront ensuite dans un tourbillon de musiques d’inspiration populaire, passant par la Sardaigne, les Etats-Unis, l’Arménie, l’Inde, l’Argentine, l’Auvergne, la Hongrie… "Folk Songs". Dépaysement garanti !

14h30 Petit Théâtre

3 violins for 3 kings

de Dowland à Purcell

Par

ENSEMBLE CLEMATIS
Stéphanie de Failly, Louise Ayrton, Ellie NimeroskI violons 
Marion Martineau basse de viole 
Brice Sailly clavecin

De nos jours, on considère que le Consort of viols est l’ensemble emblématique de la musique anglaise. Certes son usage s’est prolongé jusqu’au milieu du XVIIe siècle. Mais, cette vision actuelle de la vie musicale anglaise a éclipsé l’importance que le violon y a joué à cette période. Or, c’est un répertoire très varié, de fantaisies, de sonates ou de danses qui a été écrit en Angleterre pour des ensembles de violons, la formule la plus typique étant celle qui réunissait trois violons et basse continue.

Avec des compositions de John Dowland, Thomas Simpson ou Maurice Webster ce genre s’impose dès le règne de Jacques Ier (1603-1625). Si l’influence italienne, et le rôle du violon s’amplifient sous le règne de Charles Ier (1625-1649), lors de la restauration, sous le règne de Charles II (1660-1685), cette suprématie de l’instrument italien est encore plus flagrante, trouvant après les oeuvres de compositeurs comme Jenkins, Baltzar ou Matteis, une véritable apothéose avec Henry Purcell.
 

Programme :
J. DOWLAND
T. SIMPSON
J. JENKINS
H. PURCELL 

 

Complet

16h30 Orangerie

Folk Songs

avec 

Cécile LASTCHENKO, mezzo-soprano

&

ENSEMBLE KHEOPS
Aldo Baerten, flûte
Ronald Van Spaendonck, clarinette
Hélène Desaint, alto
Marie Hallynck, violoncelle
Sophie Hallynck, harpe
Carlo Willems & Koen Wilmaers, percussions

Si le compositeur italien Luciano Berio est réputé pour ses travaux expérimentaux et en tant que pionnier de la musique électroacoustique, son cycle Folk Songs (1964) témoigne de son attachement émotionnel à la musique populaire au sujet de laquelle il déclare :

"Quand je travaille avec cette musique, je suis toujours surpris par le plaisir de la découverte."

La pièce, composée pour sa femme de l'époque, la super-mezzo Cathy Berberian, contient des airs non seulement de son Italie natale, mais aussi de France, d'Arménie, d'Azerbaïdjan et des États-Unis. Tout au long de l'œuvre, Berio tire de l'ensemble instrumental accompagnant la voix - flûte, alto, harpe, clarinette, violoncelle et percussion - une extraordinaire variété de timbres.

En prélude à cette œuvre emblématique, l'ensemble Kheops vous fera découvrir des œuvres d'inspirations multiples, à travers les musiques de Shankar, joueur de sitar indien qui a rendu accessible l'art du Raga au monde entier, de Bruch, avec sa sublime Mélodie roumaine, de l'hongrois Ferenc Farkas et ses Danses Antiques du XVIIe siècle...

Venez chanter et danser avec nous !

Programme :


F. FARKAS Danses Antiques Hongroises du XVIIe siècle

(flûte, alto et harpe) 

M. BRUCH Mélodie roumaine

(clarinette, violoncelle et harpe)

R. SHANKAR  L’Aube Enchantée sur le Raga “Todi”

(transc. pour flûte, harpe et percussion)

M. RAVEL Kaddish

(voix, clarinette et harpe)

H. VILLA-LOBOS Chôros n°2

(flûte et clarinette)

A. PIAZZOLLA Tango n°1

(marimba et vibraphone)

***
L. BERIO Folk Songs pour mezzo-soprano et sept instruments

 
Ensemble Clematis.jpg

Ensemble Clematis

Ensemble Clematis.jpg

Ensemble Clematis

C’est en 2001 que la violoniste Stéphanie de FAILLY crée CLEMATIS dont l’objectif est de travailler le répertoire méconnu du XVIIe siècle. 

L’un des centres d’intérêt de CLEMATIS est la musique instrumentale italienne du XVIIe siècle, principalement celle dédiée au développement du répertoire du violon. Les enregistrements consacrés à Carlo Farina, Giovanni Legrenzi ainsi qu à Giovanni Battista et Tomaso Antonio Vitali en témoignent. L’interprétation que Stéphanie de Failly délivre de la célèbre Ciaconna de Vitali prouve que c’est en repartant du manuscrit original que les oeuvres retrouvent toute leur fraîcheur. 

CLEMATIS consacre aussi une part importante de son activité au répertoire religieux et instrumental allemand du début XVIIe siècle aux premières compositions de Johann Sebastian Bach. Pour ces programmes de musique vocale, CLEMATIS fait appel à plusieurs solistes parmi lesquels Mariana Flores, Julie Roset, Paulin Bündgen et Zachary Wilder. 

Formation à géométrie variable, CLEMATIS réunit, autour de sa fondatrice, des musiciens choisis en fonction des différents projets musicaux. Tous sont actifs au sein des meilleures formations baroques du moment. Outre ses prestations en Belgique, l’ensemble a donné de nombreux concerts à l’étranger : Pays-Bas, France, Italie, Espagne, Israël, Pologne, Bolivie, Mexique, Russie… 

CLEMATIS est dirigé par Stéphanie de Failly et par le claveciniste Brice Sailly. CLEMATIS bénéficie d’un CONTRAT-PROGRAMME avec la Fédération Wallonie-Bruxelles.

site officiel
Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

« Tous les musiciens sont au diapason pour porter la pièce aux sommets de la musique et de l’intensité. » (PJ Tribot, Resmusica)

Fondé par trois musiciens belges reconnus sur la scène internationale - Marie Hallynck, violoncelliste, Ronald Van Spaendonck, clarinettiste, et Muhiddin Dürrüoglu, pianiste et compositeur - Kheops a vu le jour en 2006. Avec la harpiste Sophie Hallynck, ils forment désormais le « carré de base » de cet ensemble à géométrie variable.

L’ensemble s’est rapidement hissé parmi les ensembles incontournables de la scène musicale et se produit dans des salles comme Bozar, le Théâtre de la Ville à Paris, Flagey, le Sureyya Operasi d’Istanbul, le Beethovenfest, la Philharmonie du Luxembourg, la Filature à Mulhouse, la Salle Philharmonique de Liège, ainsi qu’en Chine, en Italie, au Royaume-Uni, au Festival des Forêts, au Festival de Wallonie, au Festival van Vlaanderen pour ne citer qu’eux.

Le répertoire de Kheops est vaste, allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui

et les musiciens de l’ensemble collaborent également régulièrement avec des artistes de différents horizons pour la création de spectacles originaux (The Blue Path avec Steve Houben, Mr Croche, antidilettante avec Patrick Leterme, des spectacles jeune public avec Bruno Coppens...).

Ses enregistrements discographiques ont été unanimement salués par la presse spécialisée.

L’ensemble Kheops bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

site officiel
Cécile Lastchenko.jpg

Cécile Lastchenko

mezzo-soprano

Cécile Lastchenko.jpg

Cécile Lastchenko

mezzo-soprano

La mezzo-soprano belge, Cécile Lastchenko, a d’abord étudié le chant lyrique au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Marcel Vanaud où elle a obtenu son Master spécialisé avec la plus Grande Distinction en 2012. Première de sa promotion, elle reçoit le prix Alice Tyckaert du Patrimoine du Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle a ensuite obtenu un deuxième Master of Music à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, dans la classe de la soprano Yvonne Kenny. 

De 2014 à 2018, Cécile s’est perfectionnée à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique, sous la direction de José van Dam et de Sophie Koch. En 2020, Cécile obtient son agrégation (diplôme de l’enseignement) avec la plus grande distinction qu’elle a effectuée à L’institut de Musique et Pédagogique de Namur (IMEP) sous la tutelle de Laurence Frère.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle a remporté le 1er Grand prix du concours « Les nouveaux talents de l’art lyrique », le 1er prix Young Talent du concours international Bell’Arte, le 2ème prix du concours international Léopold Bellan à Paris et est lauréate du Concours international des Symphonies d’Automne de Mâcon 2018.

Cécile se produit régulièrement en tant que soliste sur les scènes de l’Opéra Royal de Wallonie, des BOZAR de Bruxelles, à Flagey (grande salle), au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles, mais aussi à Paris à la Fondation Louis Vuitton, à Lisbonne à la Fondation Gulbenkian et à Londres au Milton Court.

Comme rôle principaux à l’Opéra, Cécile a interprété Susanna dans les « Nozze di Figaro » de Mozart au Théâtre Royal de Bruxelles en 2016, le rôle de Inès dans « la Favorite » de Donizetti à l’Opéra Royal de Wallonie en 2017 ainsi que les rôles de l’écureil, du pâtre, la Chatte et la Bergère dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel au BOZAR de Bruxelles en 2018. En 2021, elle chantera les Nuits d’été de Berlioz accompagnée par l’ensemble Kheops.

Appréciée par la presse belge, Cécile a été citée comme « Révélation de la production par son tempérament de feu et par ses qualités vocales et musicales » (Rôle de Susanna, La Libre Belgique), «D’une sublime existence, Cécile possède une attitude féminine qui se poursuit jusque dans la voix, sonnant à la perfection » (Rôle de Inès, Olyrix) et « Rien n’est standard chez cette jeune femme : tout annonce une artiste puissante et attachante » (CREB 2018, La Libre Belgique).

Violoniste de formation, la musique de chambre tient une place essentielle dans le répertoire de Cécile. Cécile forme le duo « Entre Mère et Fille » avec la pianiste Dominique Cornil. Cette formule a de suite été accueillie avec intérêt par plusieurs festivals et organismes de concert. Leurs spectacles “Les incontournables de la Poésie française” et “Welcome to Cabaret” ont été produits au Festival des Midis Minimes (au Conservatoire Royal de Bruxelles), au « Zomer van Sint Pieter » à Leuven (30CC Schouwburg) en 2018, au Festival Musicorum (Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles) en 2019, aux « Classique du Marché » à la Maison Haute de Watermael-Boitsfort, aux « Salons de la Mélodie » en 2020 et bientôt au Château de Chimaux en 2021. 



Pour le centenaire de la mort de Claude Debussy, Warner Music a publié son intégrale dont Cécile a enregistré deux extraits des ariettes oubliées dans la version soprano et orchestre due à André Caplet. Elle est accompagnée par le Music Chamber Orchestra sous la direction de Ayrton Desimpelaere.

 

site officiel
Carlo Adams Drums.jpeg

Carlo Willems

percussion

Carlo Adams Drums.jpeg

Carlo Willems

percussion

Carlo Willems est largement reconnu, et très souvent sollicité, pour sa polyvalence musicale et sa grande virtuosité dans différents domaines du monde musical. De plus, grâce à sa capacité à jouer de tous les instruments à percussion et des mailloches au plus haut niveau professionnel avec différents orchestres, ensembles et en tant que soliste, il a donné naissance à de nombreux percussionnistes professionnels, travaillant dans différents orchestres professionnels de haut niveau et lauréats de différents concours.

 Carlo Willems a reçu sa formation musicale à l'Institut Lemmens ( LUCA Leuven, Belgique). Il a obtenu les plus hauts diplômes en lecture musicale, harmonie, percussion et musique de chambre. Il est actuellement professeur de percussion à l'Institut Lemmens (LUCA) et au Conservatoire Royal d'Anvers (AP Belgique). Connu comme compositeur, ses œuvres sont souvent jouées et bien accueillies par le public.

Dans le passé, il a remporté le concours belge TENUTO pour solistes (1985) et le concours de musique de chambre du Festival de Flandre (1989). Il s'est produit en tant que soliste avec le Brussels Philharmonic Orchestra, I Fiamminghi, Collegium Instrumentale Brugense, Il Novecento, The Walter Boeykens Ensemble et The Prometheus Ensemble. A cette occasion, il a eu l'opportunité de se produire avec des chefs tels que Fernand Terby, Etienne Siebens, Sylveer Van den Broeck, Patrick Peire, Dirk Brossé, Walter Boeykens, Danielle Callegari, Philippe Herreweghe, Pascal Rophé, François-Xavier Roth, Robert Groslot.....

Il est souvent invité à participer à des masterclasses et il donne de nombreux concerts pendant l'année en interprétant du répertoire classique et jazz. Il est un membre actif de I Solisti.

Carlo a enregistré plusieurs CD en solo.

En tant que professeur, il est lié à la LUCA School of Arts Leuven, à l'AP university college Antwerp et à la School of Music Tienen (Belgique).

 

photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

Aldo Baerten est flûte-solo à l'Antwerp Symphony Orchestra dirigé par Elin Cham, Edo de Waart et Philippe Herreweghe.

En 2013, il fut Professeur au Conservatoire (Université) de Sydney (Australie).

En 2015/16, il enseigne à la Musikhochschule Münster (Allemagne) et à partir de 2016, à la Musikhochschule für Musik, Theater und Medien Hannover (D).
A partir d’avril 2018, il enseigne à la Musikhochschule Köln/Aachen.
Il est professeur au Conservatoire Royal (Haute Ecole de la Musique) à Anvers, au Conservatoire (Hogeschool der Kunsten) à Utrecht, et donne des masterclasses sur 4 continents, entre autres à la Royal Academy de Londres.

Il a été invité au Swedish Chamber Orchestra, Chamber Orchestra of Europe, Mahler Chamber Orchestra, Arctic Philharmonic, European Union Opera (G.Roshdentvensky) et l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam.

Son Académie d'été, l'International Flutes Seminar Bruges, accueille des étudiants des 4 coins du monde. www.ifsb.be

Pendant ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles, auprès du Prof. Peter-Lukas Graf (Conservatoire de Bâle) où il obtient le Diplôme de Soliste, et avec Philippe Boucly (R.Strauss- Konservatorium München), il remporte des Prix aux concours Maria Canals (Barcelone), Vienne, Axion Classics, Jeunes Talents, Quantz et National d’Instruments.

Il a également reçu les Prix Alex de Vries, SABAM, Pelemans et Caecilia (Prix de la Presse musicale belge).

Il a joué en tant que soliste avec des orchestres prestigieux tels que le Südwestdeutsches Kammerorchester, RSO Basel, Orchestre National de Belgique, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre Royal Philharmonique des Flandres, Kansas City Symphony, Samai Sinfonietta... sous la direction de D. Stern, V. Czarniecki, P. Rundel, G. Octors, Z. Nagy, T. Yuasa, S. Byess, E. Aadland, S.Mäkkilä, R.Wilson...

Aldo Baerten est régulièrement invité lors de festivals en Europe, au Mexique, en Russie et aux Etats Unis, en compagnie de J.van Dam, Martin Helmchen, Severin Von Eckardstein, F. Orval, W. Boeykens, J.Cl. Vanden Eynden, M. Lethiec, Storioni Trio, Martin Spangenberg, Hervé Joulain, Niek de Groot, Michel Strauss, Alexei Ogrintchouk, Kandinsky-trio, Jana Bouskova, Anneleen Lenaerts, Dietrich Henschel, Matthias Buchholz, Jef Neve.....

Il a enregistré pour les labels Pentatone, Cypres, Phaedra, ECM, Royale Belge et Beriato.
Son enregistrement des Variations Trockne Blumen de F. Schubert avec le pianiste allemand Martin Helmchen fût nominé pour le prix du meilleur enregistrement de l 'année par le BBC Music Magazine en 2010.

De 1989 à 93, il était Flûte-Solo de l’Orchestre de l’Union Européenne, où il a joué sous la direction de Cl. Abbado, B. Haitink, V. Ashkenazy, V. Neumann, J. Conlon et J. Tate.
Il fut également choisi en tant que Flûte-Solo de l’Orchestre du Festival Schleswig Holstein (Sir G.Solti) et de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales.

Il a été Flûte-Solo à l’Orchestre de Chambre de Belgique, ainsi qu’ au MDR Sinfonieorchester Leipzig.

Il fait régulièrement partie du jury des Concours Axion Classics, Lyons, Flutonicon International Flute Competition, NFA Young Concert Artists, Biwako Japan et Yamaha-Music Foundation. Plusieurs de ses anciens élèves occupent des postes au sein d’orchestres et de conservatoires en Belgique ainsi qu’à l’étranger.

site officiel
Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Né en 1970 en Belgique, Ronald Van Spaendonck est considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes de sa génération.

En septembre 2000, il est choisi comme BBC New Generation Artist et est invité à se produire avec le BBC Scottish Symphony, BBC Philharmonic Orchestra et le BBC National Orchestra of Wales avec qui il fit ses débuts aux PROMS en juillet 2002.

Parmi les nombreuses récompenses internationales qui lui ont été attribuées, citons : Lauréat de l’European Youth Competition à Zürich, Premier prix du Concours International TROMP à Eindhoven, Premier prix du Concours International de Dos Hermanas (Séville) et Premier prix du Concours International pour Instruments à Vent A.Gi. Mus à Rome. Il est également lauréat « Juventus » (1991) et « Rising star » (1998).

Il a réalisé un nombre impressionnant d’enregistrements salués unanimement par la presse.

Conseiller artistique auprès de Buffet Crampon, « Gold Performing Artist » des anches Rico, Ronald Van Spaendonck est professeur de clarinette aux Conservatoires Royaux de Mons, de Bruxelles et, depuis octobre 2013, à l’Ecole Normale de Musique de Paris (Alfred Cortot). Il est également Professeur « Honoris Causa » au Conservatoire de Guangzhou (Chine).

site officiel
Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Nouvelle voix de l’alto français, Hélène Desaint vit la musique dans la rencontre et le partage, avec tout ce qu’ils portent en eux d’exigence et de satisfaction. Autant d’expériences riches en apprentissages et en exploration de soi et de l’instrument – un Giuseppe Sgarbi de 1882 prêté par un mécène allemand –, dans lesquelles la jeune altiste rayonne.

Inspirée par le dialogue avec interprètes et compositeurs, Hélène Desaint se trouve naturellement portée vers la musique de chambre et le répertoire contemporain – deux chemins qu’elle s’est frayés dès ses années de formation. Après des débuts à Paris puis à Gennevilliers, elle entre au CNSMD de Lyon, où elle s’inscrit dans de nombreux projets et collaborations autour de la musique d’aujourd’hui. La suite de son parcours – la Musikhochschule de Lübeck puis la Haute École de musique de Genève, où elle obtient un master de soliste en 2011 – est fortement marquée par l’enseignement de Miguel Da Silva. La résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, qu’elle clôt par l’enregistrement d’un disque Schumann/Kurtág à paraître en 2018 (Fuga libera), lui a offert, toujours sous la houlette de son maître, de nouvelles et fructueuses rencontres musicales.

Hélène Desaint participe à de nombreux programmes accueillis par les festivals de l’Orangerie de Sceaux, de Saintes, de Flagey, de Savonlinna, de La Roque d’Anthéron, Musikfest Goslar, Musiques démesurées, Musique à l’Empéri, Musica, Grame ou Présence, où elle se produit avec, entre autres, Augustin Dumay, Louis Lortie, Gary Hoffman.

Elle est aussi membre depuis trois ans de l’Ensemble 2e2m, au sein duquel elle s’attache à défendre le répertoire moderne et contemporain. Elle crée notamment, dans le cadre du festival Présence 2008, les Trois Strophes pour Patrice Lumumba de Bernard Cavanna pour alto solo et ensemble, qui lui sont dédiées et donnent lieu à un disque æon. Cette année 2018 verra la parution d’un film d’Alain Fleischer d’un quatuor de Reich, sélectionné en compétition officielle au Festival du film sur l’art de Montréal.

Depuis la saison 2011-2012, l’Orchestre de chambre d’Auvergne lui confie le poste d’alto solo. Elle s’est récemment produite en soliste avec Ars Nova à la Philharmonie de Paris et avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne.

Hélène Desaint a été distinguée dans la Génération Spedidam 2015, et a bénéficié de la reconnaissance et du soutien de Mécénat Musical Société Générale (2009) et de l’Adami (2010).

site officiel
Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Lauréate du célèbre tournoi Eurovision en 1992 et de l’association Juventus en 1996, élue « Rising Star » par le réseau Echo en 2001 et « Musicienne de l’année » par la presse musicale belge en 2002, Marie Hallynck entame très jeune une carrière internatio- nale, se produisant avec des orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre National de Lille, le Hong Kong Chinese Orchestra... dans des salles aussi prestigieuses que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Musikverein de Vienne, Wigmore Hall de Londres, le Théâtre de la Ville et la Cité de la Musique à Paris, le Palais des Beaux- Arts de Bruxelles, les Philharmonies de Berlin et Cologne pour ne citer qu’elles.

Ses nombreux enregistrements disco- graphiques, dont le dernier paru chez Warner Classics où elle interprète le concerto de Dirk Brossé en soliste avec le London Symphony Orchestra lui ont valu les plus hautes récompenses dans la presse spécialisée.

Parallèlement à ses activités de concerts, Marie Hallynck enseigne au Conservatoire Royal de Bruxelles et est invitée à siéger parmi les membres du jury de concours internationaux (ARD Münich, CMIREB 2017).Elle joue sur un violoncelle de Matteo Goffriller (1717).

site officiel
Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Formée par Francette Bartholomée au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, Sophie Hallynck se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris dans la classe de Marie-Claire Jamet. Sophie Hallynck est lauréate des Concours internationaux de Spotorno en Italie et « Arpista Ludovico » de Madrid, lauréate de la Fondation Belge de la Vocation et est également récompensée par l’obtention du prix « Pelemans » pour sa contribution à la diffusion du répertoire musical Belge.

A l’âge de 21 ans elle obtient le poste de harpiste solo de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège) fonction qu’elle quittera quelques années plus tard pour se consacrer à ses activités de concertiste et de pédagogue. Elle devient alors professeur au Koninklijk Vlaams Conservatorium (conservatoire supérieur) d’Anvers (poste qu’elle quitte en 2017) et à l’IMEP (institut supérieur de musique et de pédagogie) à Namur où elle enseigne actuellement la harpe et la musique de chambre aux futurs professionnels.

Sophie Hallynck est invitée à se produire comme soliste avec de nombreux orchestres : Collegium Brugense, Prima la Musica, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre de chambre de St. Petersbourg, het Vlaams Symfonisch Orkest, Jeune Philharmonie, Opéra Royal de Wallonie, I Fiamminghi, De Filharmonie, l’Orchestre philarmonique de Liège, La petite bande, Kiev chamber orchestra, l’orchestre de la chapelle musicale de Tournai, le Kiev Philharmonic Chamber Orchestra dans les concertos de Mozart, Haëndel, Rota, Rodrigo, Debussy, Jongen, Gossec, Craens, Janssen, Constant, Lutoslawski, Frank Martin...

Sophie Hallynck est présidente de l’Association « la harpe mosane » et du concours international de harpe Félix Godefroid.

site officiel

Prochaine date


HIVER 18 décembre 2022
 

Production : asbl music'Arte

avec le soutien de