Saison Hiver 2020 annulée


Les travaux prévus dans la salle de l'Orangerie du chateau ayant pris du retard suite à la situation sanitaire actuelle,  il ne nous sera malheureusement pas possible de maintenir les concerts des saisons automne et hiver 2020.

Vous retrouverez très prochainement sur notre site toutes les informations sur la programmation 2021.

Patricia Raes et les musiciens de l’ensemble Kheops

Dimanche 20 décembre 2020

Cette année 2020 marque le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven. Le 17 décembre 1770, le compositeur allemand est inscrit au registre des baptêmes de Bonn.

L'occasion d'écouter le Trio Suys - père, fils et fille - dans deux des plus grands chefs d'œuvre du Maître, avant de se laisser emporter dans la danse par l'Ensemble Kheops, que l'on retrouve ici dans des formations allant du duo au septuor.

14h30 Petit Théâtre

Trio Suys

Jeroen Suys violon,
Diederik Suys alto,
Frauke Suys violoncelle

Au programme :

L.v. Beethoven
Trio à cordes en ré majeur op.9 n°2 

Allegretto - Andante quasi allegretto - Menuetto : Allegro - Rondo : Allegro

 

L.v. Beethoven
Trio à cordes en ut mineur op.9 n°3

Allegro con spirito - Adagio con espressione - Scherzo : Allegro molto e vivace - Finale : Presto

Concert annulé

16h30 Orangerie

Invitation à la danse

par L’ENSEMBLE KHEOPS
Sophie Hallynck harpe,
Ning Kam & Camille Babut du Marès violons,
Hélène Desaint alto,
Marie Hallynck violoncelle,
Aldo Baerten flûte,
Ronald Van Spaendonck clarinette

Le Faune donne le « la » pour entamer ce programme où musique et danse se rencontrent et s’unissent dans un dialogue aux accents tantôt primitifs, élégants ou divertissants...

Au programme :

M. Ravel Prélude à l’après-midi d’un faune (flûte, clarinette, quatuor à cordes et harpe (arr. S. Blassel) 

M. Ravel Sonatine en trio pour flûte, violoncelle et harpe 
(Modéré-Mouvement de menuet-Animé)

M. Ravel Pièce en forme de Habanera pour flûte et harpe

A. Jolivet Le Chant de Linos pour flûte, trio à cordes et harpe

A. Honneger Deux pièces pour flûte, harpe et quatuor à cordes

J. Ibert Entr’acte pour flûte et harpe

J. Jongen Danse lente pour flûte et harpe

J. Français / C.M. von Weber Invitation à la danse pour flûte, trio à cordes et harpe

C. Debussy Rhapsodie pour clarinette en Sib, flûte, quatuor à cordes et harpe
(arr. S. Blassel)

Concert annulé
Suys Trio - V2.jpg

Trio Suys

Suys Trio - V2.jpg

Trio Suys

Jeroen Suys (violon) et Frauke Suys (violoncelle) partagent la scène avec leur père Diederik Suys (alto) depuis leur enfance.

Passionnés de musique de chambre, ils choisissent de se consacrer à l’incontournable répertoire de trio à cordes et fondent en 2018 le Trio Suys .

L’ensemble familial fait ses débuts à Paris mais se produit également en Belgique.

En 2019, le Trio Suys se consacre à l’enregistrement de l’intégrale des trios à cordes de Beethoven, dont le premier disque ( Trio op.3 & op.8 “Sérénade” ) est publié en février 2020 chez UT3 Records.

Cette année, le Trio Suys collaborera avec la pianiste Maiko Inoué, le violoniste Shuichi Okada, le violoncelliste Adrien Bellom et l’altiste Vladimir Percevic, les instrumentistes les plus en vue de leur génération.

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

« Tous les musiciens sont au diapason pour porter la pièce aux sommets de la musique et de l’intensité. » (PJ Tribot, Resmusica)

Fondé par trois musiciens belges reconnus sur la scène internationale - Marie Hallynck, violoncelliste, Ronald Van Spaendonck, clarinettiste, et Muhiddin Dürrüoglu, pianiste et compositeur - Kheops a vu le jour en 2006. Avec la harpiste Sophie Hallynck, ils forment désormais le « carré de base » de cet ensemble à géométrie variable.

L’ensemble s’est rapidement hissé parmi les ensembles incontournables de la scène musicale et se produit dans des salles comme Bozar, le Théâtre de la Ville à Paris, Flagey, le Sureyya Operasi d’Istanbul, le Beethovenfest, la Philharmonie du Luxembourg, la Filature à Mulhouse, la Salle Philharmonique de Liège, ainsi qu’en Chine, en Italie, au Royaume-Uni, au Festival des Forêts, au Festival de Wallonie, au Festival van Vlaanderen pour ne citer qu’eux.

Le répertoire de Kheops est vaste, allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui

et les musiciens de l’ensemble collaborent également régulièrement avec des artistes de différents horizons pour la création de spectacles originaux (The Blue Path avec Steve Houben, Mr Croche, antidilettante avec Patrick Leterme, des spectacles jeune public avec Bruno Coppens...).

Ses enregistrements discographiques ont été unanimement salués par la presse spécialisée.

L’ensemble Kheops bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

site officiel
Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Formée par Francette Bartholomée au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, Sophie Hallynck se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris dans la classe de Marie-Claire Jamet. Sophie Hallynck est lauréate des Concours internationaux de Spotorno en Italie et « Arpista Ludovico » de Madrid, lauréate de la Fondation Belge de la Vocation et est également récompensée par l’obtention du prix « Pelemans » pour sa contribution à la diffusion du répertoire musical Belge.

A l’âge de 21 ans elle obtient le poste de harpiste solo de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège) fonction qu’elle quittera quelques années plus tard pour se consacrer à ses activités de concertiste et de pédagogue. Elle devient alors professeur au Koninklijk Vlaams Conservatorium (conservatoire supérieur) d’Anvers (poste qu’elle quitte en 2017) et à l’IMEP (institut supérieur de musique et de pédagogie) à Namur où elle enseigne actuellement la harpe et la musique de chambre aux futurs professionnels.

Sophie Hallynck est invitée à se produire comme soliste avec de nombreux orchestres : Collegium Brugense, Prima la Musica, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre de chambre de St. Petersbourg, het Vlaams Symfonisch Orkest, Jeune Philharmonie, Opéra Royal de Wallonie, I Fiamminghi, De Filharmonie, l’Orchestre philarmonique de Liège, La petite bande, Kiev chamber orchestra, l’orchestre de la chapelle musicale de Tournai, le Kiev Philharmonic Chamber Orchestra dans les concertos de Mozart, Haëndel, Rota, Rodrigo, Debussy, Jongen, Gossec, Craens, Janssen, Constant, Lutoslawski, Frank Martin...

Sophie Hallynck est présidente de l’Association « la harpe mosane » et du concours international de harpe Félix Godefroid.

site officiel
Ning Kam.jpg

Ning Kam

violon

Ning Kam.jpg

Ning Kam

violon

Acclamée par le Magazine Strad comme une forte personnalité artis- tique, la violoniste singapourienne Ning Kam s’est produite un peu partout dans le monde aussi bien comme soliste que chambriste. Elle a remporté le deuxième Prix au Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique en 2001 et a gagné en même temps le Prix du Public de la « Vlaamse Radio en Televisie ». Elle a joué sous la baguette de chefs réputés comme Yehudi Menuhin, Lorin Maazel, Okko Kamu, Lan Shui, Louis Langrée et Steven Smith avec des orchestres mondiaux prestigieux dont « the Cleveland Orchestra », « National Orchestra of Belgium »,« City of London Sinfonia », « Singapore Symphony » ou le « Malaysian Philharmonic Orchestra ».

Passionnée de musique de chambre, Ning a eu comme partenaires, parmi d’autres, Yehudi Menuhin, Patricia Kopatchinskaja, Francis Kam, Liebrecht Vanbeckevoort ainsi que Marie Hallynck,  violoncelliste avec laquelle elle se produit régulièrement au sein de l’ensemble Kheops, ensemble à géométrie variable qui explore les innombrables sentiers de la musique de chambre.

Entre 2011 et 2017, Ning fut Directeur Artistique du Het Kamerorkest Brugge, un ensemble sans chef d’orchestre essentiellement concentré sur la musique des 20ème et 21ème siècles. Comme chef d’orchestre invitée, elle a aussi orienté et dirigé des orchestres comme la « Rheinische Philharmonie Koblenz », « Symfonieorkest van Vlaanderen » et le « Re:Sound Collective in Singapore ».

En 2002, à l’occasion de l’inauguration de « The Esplanade Concert Hall on the Bay at Singapore », Ning a joué avec la violoniste Sarah Chang et fut invitée comme soliste en 2009 par le Président de Singapour pour la fête du « President’s Command Performance » .

Ning a réalisé des enregistrements pour les labels Cyprès, Etcetera et Meridian Records UK.

Bien que musicienne classique, elle explore avec plaisir d’autres genres musicaux. Avec le violoncelliste Sébastien Walnier et la contrebassiste Lisa De Boos, elle forme le trio Loco Motive, un ensemble de « bluegrass, jazz et funk ».

Depuis septembre 2017, Ning est Professeur de violon au Conservatoire Royal de Bruxelles.

site officiel
Camille Babut du Marès.jpg

Camille Babut du Marès

violon

Camille Babut du Marès.jpg

Camille Babut du Marès

violon

Née à Bruxelles, Camille Babut du Marès commence l’étude du violon à l’âge de 4 ans et fait sa première apparition en public à 5 ans au cours d’une émission de la RTBF.

A 13 ans, elle entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles pour y décrocher un premier prix de solfège et un brillant premier prix de violon dans la classe de Véronique Bogaerts. Après avoir poursuivi l’étude du violon au Koninklijke Conservatorium van Brussel, dans la classe de Yusuko Horigome, elle  se perfectionne au Conservatoire de Maastricht sous la conduite du violo- niste Boris Belkin. Camille est ensuite admise au Royal College of Music de Londres, où elle obtiendra le diplôme de Master in performance sous la direction du violoniste Yuri Zhislin, avant de se perfectionner auprès de Michael Vaiman à la Hochschule für Musik und Tanz Köln. En Belgique, Camille Babut du Marès a été finaliste et lauréate de plusieurs concours pour jeunes musiciens : finaliste des Jeunes solistes à la RTBF, lauréate du concours Jong tenuto à la VRT, lauréate du concours de Bériot et lauréate du concours Jeunes musiciens. En Hollande, elle a été lauréate du concours SONBU dans des pièces pour trio avant d’obtenir le Prix du public lors du concours international Music Award Maastricht. En 2011, elle revient du Japon avec un Premier Prix obtenu lors du concours Osaka International Music Competition.

Camille est régulièrement invitée à se produire lors de récitals, festivals et concerts dans de nombreux pays d’Europe et bien sûr en Belgique où elle a notamment joué au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à Flagey et au Conservatoire Royal ; elle se produit également en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Liège, le Brussels Philharmonic Orchestra, ...

Parallèlement à ses activités de soliste, Camille se passionne pour la musique de chambre. Elle a notamment fondé le Cosmopolitan Duo (avec la pianiste Maiko Inoue) et le Trio Amethys (avec l’altiste Clément Holvoet et le violon- celliste Kacper Nowak). Musicienne engagée, Camille est directrice artistique du Festival Les Musicales de la Woluwe depuis 2016.

site officiel
Jeroen_neo.jpg

Jeroen Suys

violon

Jeroen_neo.jpg

Jeroen Suys

violon

Né dans une famille de musiciens, Jeroen Suys débute le violon au Conservatoire du 6 ème arrondissement de Paris dans la classe de Jean-Yves Branquet.

En 2007, il est admis dans la classe de Christophe Poiget au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt ou Il a également suivi les cours de musique de chambre et la pratique d’orchestre.

En 2014, il est admis au "Conservatoire National Supérieur de Paris" dans la classe d'Ami Flammer. En 2017, il obtient son diplôme avec la plus haute distinction, ainsi que pour la musique de chambre.

Il poursuit ses études avec Philippe Graffin et obtient sont master en juillet 2018.

En 2013, Jeroen est membre de l'Orchestre Français des Jeunes et part en tournée à Berlin, Aix-en-Provence, Paris et Bucarest.

Passionné de musique de chambre, il se produit dans de nombreux festivals tels que le Centre de musique de chambre de Paris, Jeunes Talents, le Festival de la Baule et le Festival de Wichelen en Belgique.

En 2018, Jeroen fonde avec sa soeur Frauke et son père Diederik le Trio Suys.

Il a participé à divers enregistrements de disques de jazz et de musique classique, dont un album avec les premiers trios de Beethoven. (UT3-039)

Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Nouvelle voix de l’alto français, Hélène Desaint vit la musique dans la rencontre et le partage, avec tout ce qu’ils portent en eux d’exigence et de satisfaction. Autant d’expériences riches en apprentissages et en exploration de soi et de l’instrument – un Giuseppe Sgarbi de 1882 prêté par un mécène allemand –, dans lesquelles la jeune altiste rayonne.

Inspirée par le dialogue avec interprètes et compositeurs, Hélène Desaint se trouve naturellement portée vers la musique de chambre et le répertoire contemporain – deux chemins qu’elle s’est frayés dès ses années de formation. Après des débuts à Paris puis à Gennevilliers, elle entre au CNSMD de Lyon, où elle s’inscrit dans de nombreux projets et collaborations autour de la musique d’aujourd’hui. La suite de son parcours – la Musikhochschule de Lübeck puis la Haute École de musique de Genève, où elle obtient un master de soliste en 2011 – est fortement marquée par l’enseignement de Miguel Da Silva. La résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, qu’elle clôt par l’enregistrement d’un disque Schumann/Kurtág à paraître en 2018 (Fuga libera), lui a offert, toujours sous la houlette de son maître, de nouvelles et fructueuses rencontres musicales.

Hélène Desaint participe à de nombreux programmes accueillis par les festivals de l’Orangerie de Sceaux, de Saintes, de Flagey, de Savonlinna, de La Roque d’Anthéron, Musikfest Goslar, Musiques démesurées, Musique à l’Empéri, Musica, Grame ou Présence, où elle se produit avec, entre autres, Augustin Dumay, Louis Lortie, Gary Hoffman.

Elle est aussi membre depuis trois ans de l’Ensemble 2e2m, au sein duquel elle s’attache à défendre le répertoire moderne et contemporain. Elle crée notamment, dans le cadre du festival Présence 2008, les Trois Strophes pour Patrice Lumumba de Bernard Cavanna pour alto solo et ensemble, qui lui sont dédiées et donnent lieu à un disque æon. Cette année 2018 verra la parution d’un film d’Alain Fleischer d’un quatuor de Reich, sélectionné en compétition officielle au Festival du film sur l’art de Montréal.

Depuis la saison 2011-2012, l’Orchestre de chambre d’Auvergne lui confie le poste d’alto solo. Elle s’est récemment produite en soliste avec Ars Nova à la Philharmonie de Paris et avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne.

Hélène Desaint a été distinguée dans la Génération Spedidam 2015, et a bénéficié de la reconnaissance et du soutien de Mécénat Musical Société Générale (2009) et de l’Adami (2010).

site officiel
Diederik_neo.jpg

Diederik Suys

alto

Diederik_neo.jpg

Diederik Suys

alto

Né à Gand en 1966, Diederik Suys étudie avec Ervin Schiffer et André Gertler au Conservatoire Royal de Bruxelles et à la Chapelle Reine Elisabeth avant de se perfectionner en troisième cycle au Conservatoire National Supérieur de Paris auprès de Gérard Caussé.

Après avoir reçu de nombreuses distinctions dans des concours nationaux et internationaux tels que Dexia Classics, Tenuto, Maurice Vieux, Nicanor Zabaleta, Maurice Ravel et Lionel Tertis, il intègre ensuite successivement plusieurs orchestres dont l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Ensemble Intercontemporain et l'Orchestre National de l’Opéra de Paris dont il occupe actuellement le poste de second alto solo.

En tant que chambriste, il joue avec des solistes de renommée internationale comme Bruno Pasquier, Christian Tetzlaff, Marie Hallynck, Pierre-Laurent Aimard, Toots Tielemans, Jean-Claude Vanden Eynden, Lorenzo Gatto, …

Diederik Suys est directeur artistique du "Wichelen Festival" et du label UT3-Records. Ses enregistrements ont été salués dans la presse internationale (Diapason, Monde de la Musique, Klara, ResMusica etc.…).

Depuis 2015 Diederik enseigne l’alto au « School of Arts - Ghent » le conservatoire de sa ville natale.

Diederik joue l’alto A21/5 de la main de Patrick Charton, luthier à Paris.

Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Lauréate du célèbre tournoi Eurovision en 1992 et de l’association Juventus en 1996, élue « Rising Star » par le réseau Echo en 2001 et « Musicienne de l’année » par la presse musicale belge en 2002, Marie Hallynck entame très jeune une carrière internatio- nale, se produisant avec des orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre National de Lille, le Hong Kong Chinese Orchestra... dans des salles aussi prestigieuses que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Musikverein de Vienne, Wigmore Hall de Londres, le Théâtre de la Ville et la Cité de la Musique à Paris, le Palais des Beaux- Arts de Bruxelles, les Philharmonies de Berlin et Cologne pour ne citer qu’elles.

Ses nombreux enregistrements disco- graphiques, dont le dernier paru chez Warner Classics où elle interprète le concerto de Dirk Brossé en soliste avec le London Symphony Orchestra lui ont valu les plus hautes récompenses dans la presse spécialisée.

Parallèlement à ses activités de concerts, Marie Hallynck enseigne au Conservatoire Royal de Bruxelles et est invitée à siéger parmi les membres du jury de concours internationaux (ARD Münich, CMIREB 2017).Elle joue sur un violoncelle de Matteo Goffriller (1717).

site officiel
Frauke_neo.jpg

Frauke Suys

violoncelle

Frauke_neo.jpg

Frauke Suys

violoncelle

Frauke est née en 1997 à Paris. Après des études avec Florian Lauridon, Valérie Aimard, Raphaël Merlin et Matthieu Lejeune dans différents conservatoires Parisiens, Frauke a été admise dans la classe de Michel Strauss au "Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris" en 2017.

Elle a effectué des stages en Belgique et en France auprès de plusieurs pédagogues de violoncelle, comme Ilea Catalin (professeur à la Haute école de Berlin), Aurélien Sabouret (soliste à l'orchestre de l'Opéra de Paris), Xavier Gagnepain et Jérôme Pernoo CNSM de Paris) et Gustav Rivinius (Hochschule fur Music Saarbrücken).

Frauke participe à "l'Orchestre Français des Jeunes" depuis 2017. Sous Fabien Gabel, elle joue de grandes oeuvres orchestrales dans des salles de concert prestigieuses, telles que le Konzerthaus à Berlin, l'Atheneum à Bucarest, la Philharmonie à Paris et le Nouveau. Siècle à Lille.

Grâce au Festival de Wichelen, Frauke a donné des concerts de musique de chambre très jeune et, avec le pianiste Maiko Inoue elle a enregistré à 16 ans la Pastourelle de Albert Huybrechts pour le label UT3-Records, ainsi récemment un enregistrement avec le Trio Suys. (UT3-039)

Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Né en 1970 en Belgique, Ronald Van Spaendonck est considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes de sa génération.

En septembre 2000, il est choisi comme BBC New Generation Artist et est invité à se produire avec le BBC Scottish Symphony, BBC Philharmonic Orchestra et le BBC National Orchestra of Wales avec qui il fit ses débuts aux PROMS en juillet 2002.

Parmi les nombreuses récompenses internationales qui lui ont été attribuées, citons : Lauréat de l’European Youth Competition à Zürich, Premier prix du Concours International TROMP à Eindhoven, Premier prix du Concours International de Dos Hermanas (Séville) et Premier prix du Concours International pour Instruments à Vent A.Gi. Mus à Rome. Il est également lauréat « Juventus » (1991) et « Rising star » (1998).

Il a réalisé un nombre impressionnant d’enregistrements salués unanimement par la presse.

Conseiller artistique auprès de Buffet Crampon, « Gold Performing Artist » des anches Rico, Ronald Van Spaendonck est professeur de clarinette aux Conservatoires Royaux de Mons, de Bruxelles et, depuis octobre 2013, à l’Ecole Normale de Musique de Paris (Alfred Cortot). Il est également Professeur « Honoris Causa » au Conservatoire de Guangzhou (Chine).

site officiel
photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

photo Aldo Baerten.jpg

Aldo Baerten

flûte

Aldo Baerten est flûte-solo à l'Antwerp Symphony Orchestra dirigé par Elin Cham, Edo de Waart et Philippe Herreweghe.

En 2013, il fut Professeur au Conservatoire (Université) de Sydney (Australie).

En 2015/16, il enseigne à la Musikhochschule Münster (Allemagne) et à partir de 2016, à la Musikhochschule für Musik, Theater und Medien Hannover (D).
A partir d’avril 2018, il enseigne à la Musikhochschule Köln/Aachen.
Il est professeur au Conservatoire Royal (Haute Ecole de la Musique) à Anvers, au Conservatoire (Hogeschool der Kunsten) à Utrecht, et donne des masterclasses sur 4 continents, entre autres à la Royal Academy de Londres.

Il a été invité au Swedish Chamber Orchestra, Chamber Orchestra of Europe, Mahler Chamber Orchestra, Arctic Philharmonic, European Union Opera (G.Roshdentvensky) et l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam.

Son Académie d'été, l'International Flutes Seminar Bruges, accueille des étudiants des 4 coins du monde. www.ifsb.be

Pendant ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles, auprès du Prof. Peter-Lukas Graf (Conservatoire de Bâle) où il obtient le Diplôme de Soliste, et avec Philippe Boucly (R.Strauss- Konservatorium München), il remporte des Prix aux concours Maria Canals (Barcelone), Vienne, Axion Classics, Jeunes Talents, Quantz et National d’Instruments.

Il a également reçu les Prix Alex de Vries, SABAM, Pelemans et Caecilia (Prix de la Presse musicale belge).

Il a joué en tant que soliste avec des orchestres prestigieux tels que le Südwestdeutsches Kammerorchester, RSO Basel, Orchestre National de Belgique, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre Royal Philharmonique des Flandres, Kansas City Symphony, Samai Sinfonietta... sous la direction de D. Stern, V. Czarniecki, P. Rundel, G. Octors, Z. Nagy, T. Yuasa, S. Byess, E. Aadland, S.Mäkkilä, R.Wilson...

Aldo Baerten est régulièrement invité lors de festivals en Europe, au Mexique, en Russie et aux Etats Unis, en compagnie de J.van Dam, Martin Helmchen, Severin Von Eckardstein, F. Orval, W. Boeykens, J.Cl. Vanden Eynden, M. Lethiec, Storioni Trio, Martin Spangenberg, Hervé Joulain, Niek de Groot, Michel Strauss, Alexei Ogrintchouk, Kandinsky-trio, Jana Bouskova, Anneleen Lenaerts, Dietrich Henschel, Matthias Buchholz, Jef Neve.....

Il a enregistré pour les labels Pentatone, Cypres, Phaedra, ECM, Royale Belge et Beriato.
Son enregistrement des Variations Trockne Blumen de F. Schubert avec le pianiste allemand Martin Helmchen fût nominé pour le prix du meilleur enregistrement de l 'année par le BBC Music Magazine en 2010.

De 1989 à 93, il était Flûte-Solo de l’Orchestre de l’Union Européenne, où il a joué sous la direction de Cl. Abbado, B. Haitink, V. Ashkenazy, V. Neumann, J. Conlon et J. Tate.
Il fut également choisi en tant que Flûte-Solo de l’Orchestre du Festival Schleswig Holstein (Sir G.Solti) et de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales.

Il a été Flûte-Solo à l’Orchestre de Chambre de Belgique, ainsi qu’ au MDR Sinfonieorchester Leipzig.

Il fait régulièrement partie du jury des Concours Axion Classics, Lyons, Flutonicon International Flute Competition, NFA Young Concert Artists, Biwako Japan et Yamaha-Music Foundation. Plusieurs de ses anciens élèves occupent des postes au sein d’orchestres et de conservatoires en Belgique ainsi qu’à l’étranger.

site officiel

Prochaines dates

PRINTEMPS 29 mars 2020
ÉTÉ 21 juin 2020
AUTOMNE 18 octobre 2020
HIVER 20 décembre 2020

Production : asbl music'Arte

avec le soutien de